Choisir d’équiper une classe en VPI (VidéoProjecteur Interactif) ou TBI (Tableau Blanc Interactif) ?

Concernant l’interactivité, plusieurs équipements existent ; il est notamment intéressant de comparer un TBI et un VPI.

Les tableaux interactifs sont les premiers dispositifs à être apparus. Il suffisait de toucher la surface du tableau sur laquelle était projetée l’image via un vidéoprojecteur ; c’est ce qu’on appelait la Smart Technologie en 1991. Quelques années plus tard, des dispositifs mobiles, généralement à infrarouge, sont apparus. Ces matériels permettaient de rendre interactive n’importe quelle surface comme un mur.

Un peu plus tard, Epson a réuni les deux dispositifs en créant un vidéoprojecteur interactif. L’étape suivante a été l’apparition du vidéoprojecteur tactile, commercialisé par SMART en 2013.

Installer un Tableau Blanc Interactif (TBI) dans votre école

tbi-tableau-interactif-ecoleLe tableau interactif intègre le vidéoprojecteur à une surface de tableau, ce qui permet d’interagir avec le stylet, les doigts et, sur les modèles évolués dits Multitouch, avec plusieurs points de contact en même temps. Il existe des tableaux fixes à accrocher au mur, et des versions mobiles. Ces versions que l’on peut déplacer sont toutefois assez volumineuses et l’ensemble pèse généralement autour de 150 kg. On retrouve aussi plusieurs tailles d’écran. Chaque TBI est livré avec un logiciel. Les tableaux sont équipés de capteurs et d’une sortie audio qui permettent une restitution du son de qualité.

Cette solution reste un réel investissement, aussi est-il important de bien vérifier :

  1. la qualité de la luminosité pour une projection en plein jour : minimum 2000 lumens,
  2. le niveau de résolution, c’est-à-dire le nombre de pixels de l’écran qui permettra d’avoir une image plus nette : résolution minimale 1024×768 pixels,
  3. le niveau de décibel : acceptable jusqu’à 35 db.

 

Faire le choix du VidéoProjecteur Interactif (VPI) dans votre classe

Il est livré sans tableau blanc mais il s’adapte sur n’importe quelle surface blanche et lisse. Avec ce mode de fonctionnement nous avons un usage traditionnel du tableau blanc avec les feutres adaptés (type Velléda), et un usage en mode projection numérique. Toute la technologie est contenue dans le vidéoprojecteur, qui transforme toute surface adaptée en surface interactive sur laquelle on peut interagir avec un stylet ou un doigt en fonction du modèle. Dans cette solution moins onéreuse qu’un tableau interactif, les modèles les plus répandus sont à courte focale pour une installation du VPI juste au-dessus du tableau blanc. Ainsi, le professeur n’aura pas à supporter l’éblouissement de la lampe en regardant la classe.

Ces deux matériels pédagogiques sont des solutions techniquement et financièrement différentes, mais qui offrent les mêmes possibilités d’utilisation et d’ergonomie.

Voici quelques exemples :

Vous avez besoin de conseils et d’être accompagné dans le choix de votre TBI ou VPI pour votre établissement ?
Contactez-nous ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *